Sensations fortes Sport

Charles Ducrot part en voyage et revient avec un mur d’escalade !

charles-ducrot-voyage-mur-escalade

Partir en voyage sur la côte ouest et revenir avec un mur d’escalade

Ce printemps, je me suis payé un petit voyage sur la côte ouest-américaine. Ça faisait un sacré bout de temps que j’y rêvais et finalement j’ai pu accomplir ce but. J’ai débuté le tout à Seattle, dans l’état de Washington et j’ai descendu jusqu’à San Diego en Californie, le tout sur une période d’un mois. Le rêve ! Même si ça fait déjà plusieurs années que la mode hippie est passée, il reste une petite vibe très baba cool sur la côte ouest que j’ai observée avec attention et curiosité.

Je suis un grand sportif ; la planche à neige, le parachute, la course, le CrossFit, le surf, le vélo de montagne et surtout l’escalade ! Lorsque j’étais à Portland, j’ai fait de la randonnée au parc national de Columbia River Gorge tout près de la ville et j’ai rencontré des habitants de la ville hyper sympas. Ils m’ont invité à une fête et j’étais vraiment heureux de connaître un peu plus la vie dans Portland, une ville très particulière. Comment dire, c’est très hipster ; tout le monde à vélo, une forte présence de culture et beaucoup de petits commerces locaux. Donc, rendu à la fête, je ne vous dis pas comment l’amateur de grimpe en moi a réagi quand j’y ai vu un mur d’escalade dans la maison ! Je me suis dit « il me faut ça à mon retour, pas le choix ! »

Revenu à la maison, j’ai commencé à faire mes recherches sur le web. Il me fallait absolument un mur d’escalade dans ma maison. J’ai regardé si c’était possible, premièrement, de faire ça à l’intérieur. Ça semble idiot puisqu’il existe de nombreux endroits où on peut pratiquer l’escalade à l’intérieur. Cependant, c’était pour un contexte résidentiel et je voulais être certain que n’endommagerait pas ma maison ni que je ne risquais pas de voir le mur me tomber dessus et me blesser. Je voulais être certain que le mec de Portland ne soit pas un illuminé !

Plus je cherchais, plus je découvrais que le revêtement en brique serait un bon choix pour mon mur d’escalade. C’est très solide, ce qui est évidemment la qualité à rechercher si vous comptez vous accrocher à vos murs. Aussi, c’est durable et c’est très tendance. En effet, je crois que tous les magazines ou les blogues déco sont en pâmoison devant les murs de briques. C’est bien parce que, quand même, je veux que l’intérieur de ma maison soit de bon goût. Le look intemporel de la brique était parfait pour mon projet.

Comme je suis propriétaire, je peux me permettre de modifier mon intérieur à ma guise. J’avais déjà une pièce avec un haut plafond que je ne savais pas trop comment aménager et j’ai décidé d’y installer mon mur d’escalade. Cette caractéristique est d’ailleurs assez importante, les hauts plafonds permettent un peu plus de montées. Autrement, les plafonds trop bas permettent seulement de se déplacer sur le côté, ce qui est plus ou moins intéressant. J’ai commencé à chercher une compagnie de maçonnerie qui offre des services personnalisés en maçonnerie pour embarquer dans mon projet farfelu. J’ai eu droit à plusieurs « pardon ? » et quelques « êtes-vous sérieux monsieur ? » lorsque j’ai expliqué mon idée pour la pièce à des entrepreneurs.

Finalement, une compagnie très chouette a voulu prendre part à mon délire ! Les maçons sont venus chez moi évaluer les possibilités et m’ont construit un mur de brique en moins de deux. J’ai choisi une brique et un coulis plutôt foncés pour que ça reste assez sobre et pour que ça soit plus facile d’agencer les prises. Les maçons ont été super et ont fait le boulot très proprement. Je vous conseille vraiment de faire affaire avec des maçons parce que ce n’est pas un métier qui s’improvise. Surtout qu’il est question d’un mur de brique atypique qui, si mal posé, pourrait tomber et carrément vous tuer. Laissez tomber l’orgueil et contactez des pros.

Manquaient plus que les prises ! Comme je voulais que ma pièce reste quand même esthétiquement jolie, j’ai bien pris mon temps pour me trouver des pièces qui n’étaient pas de toutes sortes de couleurs. J’ai trouvé premièrement des ensembles de prises avec couleurs plutôt foncées chez Mountain Coop Equipement. Des bonnes prises, mais il me manquait un peu de variété en fonction des couleurs et du défi que je cherchais. J’ai trouvé aussi cette compagnie à Boucherville, Globe Climbing, qui propose plusieurs prises en fonction de différents critères, comme les niveaux de difficulté et les types d’ancrages nécessaires pour les accrocher aux murs. J’ai complété mon mur avec des prises qui ne détonnerait pas trop avec mon intérieur et qui m’offriraient un peu de challenge dans ma grimpe. C’est aussi avec eux que j’ai trouvé les vis et les ancrages nécessaires pour accrocher les prises aux murs, selon les recommandations des maçons. Depuis que mon décor de brique et d’escalade est complété, je n’ai plus touché le plancher de cette pièce !

Alors voilà mon récit de voyage qui m’a inspiré un mur peu ordinaire pour la maison ! C’est bien sortir de chez soi, ça permet de rencontrer des gens vraiment super et revenir avec des idées folles plein la tête, comme se faire poser un mur d’escalade dans son chez-soi !

Et vous, avez-vous déjà changé des trucs dans vos vies après un voyage ?

Vous aimerez aussi

    Articles les plus commentés

    Top